MENU
-

> présentation du projet > ateliers > programme > infos pratiques > formulaire d’inscription > vers le campus 01 > vers les archives du campus 01 > Facebook
MENU

31 octobre
> 03 novembre

4 jours
de création
participative

14
rue de la Paix
— Blois

À l’occasion de la présence de Ben sur l’année 2018 et de la finalisation de son exposition présentée au pavillon d’exposition du 7 juillet au 4 novembre 2018, Campus Fluxus s’installe de nouveau sur le site Franciade — regroupant La Fondation du doute, l’École d’art de Blois/Agglopolys et le Conservatoire de Blois/Agglopolys.

Cette année, pour la deuxième édition, il s’agira de divers bureaux/ateliers de production de happenings, d’actions artistiques autour de la thématique du tout et du rien, deux sujets très développés dans le travail de Ben Vautier. Ces notions servent de conducteur aux productions, faire tout avec rien, déployer un espace, une forme, une installation avec peu...

Le tout-rien est un concept paradoxal associant deux termes antinomiques. C’est un espace de tension et de relâchement, peut-on le comparer à un élastique ? En tout cas il est plastique. C’est un tout qui peut se réduire à rien et un rien qui peut devenir tout. (…)

Pour Ben Vautier, comme pour beaucoup de membres du joyeux gang fluxus « Tout est art et rien n’est art à la fois » — cette hypothèse nous renvoie à la perplexité, au doute, au paradoxe, au malentendu, à l’indétermination…

Le tout-rien est effectivement assimilable à un élastique ; comme lui il est un objet parfaitement banal et pourtant doté de capacités très étonnantes, il peut s’étirer de manière spectaculaire, occuper un espace, contraindre une matière ou assembler des matériaux entre eux puis reprendre sa forme initiale, l’air de rien.

Le tout-rien tient dorénavant du concept de l’élastique.

C’est sur ce principe que nous souhaitons engager cette nouvelle aventure, concevoir des événements, des formes dans la ville aussi bien que sur le site dans le temps court de 4 jours d’un campus provisoire, étirer les actions puis les concentrer, assembler et dissembler.

ATELIERS DE CRÉATION PARTICIPATIVE

Les ateliers sont gratuits

Tout/rien

— Vahan Soghomonian

www.vahansoghomonian.net

Permettre de s’interroger sur ce en quoi les lieux sont génératifs de formes, d’êtres, en commençant par observer les fissures de nos mondes.
Faire rien, puis, avant.
Trois déploiements vont s’articuler dans cet atelier tout/rien :
> la création au Café Le Fluxus d’une installation photographique
> une salle, où, en duo avec le compositeur Matthieu Reynaud, il sera question à partir d’une installation-sonore, ORG, de proposer un atelier ouvert aux participations. Proposant un temps de recherche de trois jours pendant lesquels les participants iront d’abord à l’écoute, produiront des enregistrements, puis constitueront une composition qui sera proposée en installation autonome au public le quatrième jour
> une conférence-performance tout/rien

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Vahan Soghomonian

Tout/rien

www.vahansoghomonian.net

Vahan Soghomonian est né à Lyon en 1982, où il vit et travaille. Membre du groupe de Recherche Laboratoire Espace Cerveau, diplômé de l’École supérieure d’art d’Aix-en- Provence, il construit des systèmes qui invitent à explorer frontalement notre imaginaire. Ses recherches procèdent par association analogique. Une pyramide pour momifier des oranges tatouées de poèmes, amène à un orgue numérique interactif, qui conduit à un film, etc.

Ductus

— Mathilde Klug

www.instagram.com/mathilde_gluk

Pensé comme un playground, le dispositif mis en place dans l’atelier est un territoire interactif qui produit une conversation active et réactive, entre une sangle et un ou plusieurs corps. En somme, comment rendre visible l’invisible ? Les corps à l’œuvre activeront, inventeront et ré-inventeront des potentialités plastiques et graphiques. De ces explorations chorégraphiques, gestuelles et formelles découleront un travail de documentation et une production graphique sous un mode narratif et visuel.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Mathilde Klug

Ductus

www.instagram.com/mathilde_gluk

Performeuse & designer graphique, diplômée de L’École Supérieure d’Art des Pyrénées (2014) et de L’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles-option ISAC (2016), Mathilde Klug articule sa pratique autour de cette pensée : Comment retranscrire ou générer de manière graphique un mouvement ? Conçu comme un véritable laboratoire d’expérimentation graphique et chorégraphique, cette question est centrale dans sa pratique. De ces pratiques performatives, un travail de trace entre en jeu. En collaboration avec Valentin Capony (graveur) elle développe le projet EQUIP et mène un module de recherche sur la place du corps dans l’acte de création à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ArBA-EsA).

BENPHONIE

— François Rossé , Mixel Etxekopar et Jean-Claude Dodin

www.youtube.com/user/
rossefrancois2

L’auditorium du conservatoire accueille l’atelier d’improvisation musicale imaginé par deux musiciens maîtres de l’improvisation François Rossé et Michel Etxekopar. Le Tout-rien musical sera un clin d’œil à la faculté de Ben de mélanger les genres. Une aventure à partager, musicien et non-musicien pour créer une Benphonie d’anthologie…

Atelier ouvert tous les jours 14h > 18h

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— François Rossé , Mixel Etxekopar et Jean-Claude Dodin

BENPHONIE

www.youtube.com/user/
rossefrancois2

François Rossé étudie d’abord le piano puis l’analyse musicale et la composition. Explorateur de tous les instruments même les plus incongrus ou improbables (comme des camions de pompiers...), on lui doit aujourd’hui plus de 400 numéros d’Opus. — Maître de la txülüla, flûte à trois trous, Michel Etxekopar est aujourd’hui très investi dans la recherche de formes à la fois nouvelles et ancestrales de la tradition dansée et chantée souletine, pratiquée dans la Haute Soule, province du pays basque. Les nombreuses créations dont il est à l’origine en témoignent.

Le Bureau de découverte du quartier

— Johan Swartvagher

collectifprotocole.com

L’envie est d’ouvrir un espace d’où partirait une multitude de parcours-promenades pour partir à la découverte du quartier à travers le mouvement, la voix, le jonglage. Le Bureau de découverte du quartier sera une œuvre évolutive tout au long de Campus Fluxus. Le matin, un atelier d’écriture de performance in situ déambulatoire sera proposé. À l’issue de chaque matin, nous compilerons nos expériences et créerons une trace matérielle sous la forme d’une partition (écrite, dessinée, enregistrée...) de notre proposition de promenade. L’après-midi, chacun pourra venir s’emparer de ces partitions pour vivre aussi l’expérience et y apporter des modifications.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Johan Swartvagher

Le Bureau de découverte du quartier

collectifprotocole.com

Jongleur, performeur, metteur en scène. Lauréat du prix SACD « Auteur de la création jonglée 2017 » Après avoir mis en place et participé pendant deux ans à la FAAAC (Formation Alternative et Autogérée aux Arts du Cirque) et artiste associé de la Maison des Jonglages pour les saisons 2017-2018 / 2018-2019, Johan Swartvagher développe ainsi depuis 2006 de nombreux projets de work-in-progress, de résidences itinérantes, mises en scène, etc. et fait partie du collectif Martine à la plage et du collectif d’écriture instantanée Protocole dont il est le fondateur.

La Bande Passante

— Crash Test

crashettest.tumblr.com

À la manière des fourmis, nous proposerons d’aller collecter en ville de la nourriture (qui ne se mange pas toujours) chaque matin ; puis, une fois ramenée dans notre antre, de la décortiquer, d’en extraire le substrat. Et éventuellement de nourrir la reine. À partir de constats scientifiques, sociologiques tels que l’organisation d’une foule qui se déplace dans le métro, l’intelligence des groupes formés par les fourmis, nous attenterons des actions dans la ville, qui permettront d’observer les comportements et réactions des corps. Peut-on observer un fonctionnement commun dans une foule pourtant composée d’individus non liés ? Les après-midi au « laboratoire » seront dédiés au décryptage de ce qui aura été tenté en ville, défrichage des témoins vidéos, sons, dessins. Lectures, échanges, préparation des actions du lendemain.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Crash Test

La Bande Passante

crashettest.tumblr.com

Clémence Marin et Marguerite Reinert ont mis leurs pratiques artistiques en commun pour le projet crash-test, mettant en jeu leurs intérêts partagés pour certains comportements sociaux, notamment ceux retrouvés autour de la voiture, considérée comme l’un des espaces de l’intime contemporain. Avec crash-test, par le biais de voitures customisées de housses fabriquées en un temps record à partir de matériaux récupérés, elles se sont essayées à différents formats de rencontres en ville, à la campagne, au sein d’expositions ou en impromptu. crash-test est un outil à créer des rituels, à fabriquer des tribus éphémères ou provisoire. /Claire Astier

Fluxus Vulgus - le chant, la marche et la gloire

— Hsia-Fei Chang

www.hsia-fei.com

Une fanfare — du bruit en action... Imaginé comme un atelier musical, Fluxus Vulgus invite tout un chacun à préparer une grande fanfare : thématique, instruments divers et variés, tenues et déguisements, jeu d’acteur. Tout le monde est convié, surtout ceux qui ne jouent pas d’instruments ; aussi, cet atelier sonore révèle bien des surprises. Nous ferons chaque jour une répétition générale de notre défilé en vue de la grande parade pour le dernier jour du Tout-Rien.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Hsia-Fei Chang

Fluxus Vulgus - le chant, la marche et la gloire

www.hsia-fei.com

Inspirée de sa propre histoire, l’artiste franco-taiwanaise Hsia-Fei Chang, est une artiste conceptuelle et complexe qui a décidé de partager les fragments de son histoire dans des mises en scène détonantes et chaleureuses dans le circuit des biennales et institutions muséales les plus prestigieuses. Elle s’est formée aux Beaux Arts de Bordeaux. La Galerie Laurent Godin la représente à Paris. Elle utilise tous les moyens à sa disposition : photo, film, néon, écriture, chanson, performance... dans une allégorie émouvante des détails de sa vie.

Patate douce/patate doute

— Bye Bye Peanuts et Jean-Paul Thibeau

www.byebyepeanuts.com www.dda-aquitaine.org/fr/jean-paul-thibeau

Atelier culinaire à la découverte de recettes et de créations autour de la pomme de terre. Cette reine autrement renommée patate sera mise à l’honneur afin de proposer plusieurs temps de création et de dégustation en considérant celle-ci comme élément de construction tout en s’inscrivant dans le thème du tout rien. Matière à penser, matière à manger.
×
L’atelier se concluera sur
le Grand Buffet du Tout-Rien.
> samedi 03 novembre à 12h

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Bye Bye Peanuts et Jean-Paul Thibeau

Patate douce/patate doute

www.byebyepeanuts.com www.dda-aquitaine.org/fr/jean-paul-thibeau

Bye Bye Peanuts est une association de création culinaire composée de deux membres, Jean-Baptiste Bonhomme & Violaine Truchetet. Ils vivent et travaillent ensemble à Dijon. L’un possède une formation de plus de dix ans en pâtisserie, l’une est diplomée des Beaux Arts de Dijon en option design. Tous les deux partagent la même passion pour la cuisine et les arts, c’est pourquoi en 2012 ils décident de créer Bye Bye Peanuts, dans une volonté de mixer ces différents domaines artistiques. — Jean-Paul Thibeau est méta-artiste.

ATELIERS DE CRÉATION PARTICIPATIVE

DE L’ÉCOLE D’ART DE BLOIS/AGGLOPOLYS

Les ateliers sont gratuits

DROODLES

— Stéphanie Delpouve

Cette proposition oscille entre bande dessinée minimaliste et illustration abstraite éclairée d’une légende parfois humoristique. Cet atelier est basé sur le principe du droodle (doodle+riddle ou griffonnage énigme) exercice mis en lumière par Roger Price. Aucun pré-requis en dessin n’est exigé pour participer, au contraire.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Stéphanie Delpouve

DROODLES

Stéphanie Delpouve est professeur d’enseignement artistique ; elle développe auprès d’un public jeune un enseignement autour de l’édition, de la fabrication de livres, livres d’artiste, de projets artistiques graphiques autour du détournement des images...

#ENVITRINE

— Aude Berthelot et Stéphanie Coupée

Développer une recherche plastique autour d’une série de vitrines avec comme contrainte un seul matériau comme moyen d’expression : une pâte à modeler grise. Taper le tout et le rien dans un moteur de recherche sur internet et analyser les réponses disparates qui s’affichent. À partir de cette matière éclectique, trouver le bon message, travailler une typographie, s’essayer au bas relief ou dessiner et prendre la vitrine comme une feuille blanche, à nous l’espace de la rue.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Aude Berthelot et Stéphanie Coupée

#ENVITRINE

Aude Berthelot enseigne la photographie à l’École d’art de Blois/Agglopolys. — Stéphanie Coupée enseigne l’histoire de l’art aux enfants et les arts plastiques dans le cadre des ateliers en direction de la jeunesse dans le temps scolaire.

TENTE IRMA

— Anne Bonal

Sous une tente secrète, officie Anne Bonal ; démonstration, participation et réalisation sont les maîtres mots de cet atelier qui a pour objectif de faire avec peu d’étranges expériences où l’on fait bouger la terre, modeler et démodeler des formes...

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Anne Bonal

TENTE IRMA

Anne Bonal est assistante d’enseignement artistique à l’école d’art de Blois/Agglopolys et mène depuis plusieurs années des ateliers de création à partir des jeux d’ombres colorées.

CAIRN - CONSTRUCTION ET DÉCONSTRUCTION

— Denis Auton

C’est dans le titre que se situe l’intention première de cette proposition et plus précisément dans le trait d’union entre le tout et le rien qu’il faut y voir un moment de tension, d’équilibre, de basculement d’un état à un autre. Cette proposition qui réside dans le fait d’empiler des pierres en équilibre dans un espace, se situe entre le jeu kappla et les châteaux de cartes. Elle témoigne de nouvelles pratiques dans le paysage que ce soit en montagne, bord de mer ou site touristique. Pour certains cela relève d’une approche méditative, pour d’autres du jeu, pour d’autres encore une motivation plus mystique comme faire un vœu ou tout simplement témoigner de son passage dans un site et faire un selfie pour dire j’y étais... Le principe est simple : empiler des pierres en équilibre dans un espace.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Denis Auton

CAIRN - CONSTRUCTION ET DÉCONSTRUCTION

Denis Auton enseigne la peinture et dirige l’atelier étudiant à l’École d’art de Blois/Agglopolys.

NÉANT DE TERRE

— Emma Pommier

L’atelier Néant de terre propose d’expérimenter le processus de vie et de mort des éléments, explorant les vides et les pleins. Sur deux jours d’atelier un premier temps est dédié à la fabrication des contenants avec l’argile de couleur. Puis l’installation se fera sur un grand format papier qui enregistrera les traces de la dégradation progressive de la terre sous l’effet de l’eau.

+ en savoir plus sur l’intervenant inscription
×

— Emma Pommier

NÉANT DE TERRE

Emma Pommier est professeur de céramique et de modelage à l’École d’art de Blois/Agglopolys.


PROGRAMME

Télécharger le programme

LANCEMENT

CAMPUS FLUXUS

— ouverture des ateliers

31 oct.
— 9h30

VISITE ACTIVE ET LUDIQUE *

Collections permanentes et de l’exposition «On peut le faire» de Ben Vautier

— Marion Louis

le 03 nov.
— 11h > 12h15

*visite basée sur les actions, geste de rue de Ben.

CENTRE DE DOCUMENTATION

Documents sur la notion du tout-rien

— Marion Louis

du 31 oct. au 03 nov.

VISITE FLASH* *

Exposition «On peut le faire» de Ben Vautier

— Marion Louis

du 31 oct. au 03 nov.
— 15h
— 17h

**durée 30min

CONCERT

Hors
apéroduo #15

Mathias Hubert, Paul Laurent et Shoï

le 02 nov.
— 19h
au café Le Fluxus

GRAND BUFFET DU TOUT-RIEN

Patate douce / patate doute

— Bye Bye Peanuts et Jean-Paul Thibeau

le 03 nov.
— 13h

ATELIER

Tout/rien

— Vahan Soghomonian et Matthieu Reynaud

du 31 oct. au 03 nov.

VISITE ACTIVE ET LUDIQUE *

Collections permanentes

— Marion Louis

le 01 nov.
— 19h30 > 20h30

*visite basée sur les actions, geste de rue de Ben.

ATELIER

Le Bureau de découverte du quartier

— Johan Swartvagher

du 31 oct. au 03 nov.

ATELIER

Fluxus Vulgus - le chant, la marche et la gloire

— Hsia-Fei Chang

du 31 oct. au 03 nov.

ATELIER

Ductus

— Mathilde Klug

du 31 oct. au 03 nov.

ATELIER

La Bande Passante

— Crash-Test

du 31 oct. au 03 nov.

ATELIER

Patate douce / patate doute

— Bye Bye Peanuts et Jean-Paul Thibeau

du 31 oct. au 03 nov.

ATELIER

BENPHONIE

— François Rossé, Mixel Etxekopar et Jean-Claude Dodin

du 31 oct. au 03 nov.
— 14h > 18h

ATELIER

Droodles

— Stéphanie Delpouve

du 31 oct. au 01 nov.

ATELIER

Néant

— Emma Pommier

du 31 oct. au 01 nov.

ATELIER

Tente Irma

— Anne Bonal

du 31 oct. au 03 nov.

ATELIER

CAIRN - CONSTRUCTION ET DÉCONSTRUCTION

— Denis Auton

du 31 oct. au 01 nov.

ATELIER

envitrine

— Aude Berthelot et Stéphanie Coupée

du 31 oct. au 01 nov.

CAFÉ LE FLUXUS

Elastic papers

— Mohamed Nechnech

du 31 oct. au 03 nov.

INFOS PRATIQUES

RESTAURATION
— 13,50 €

Un menu unique sera proposétous les midis par Julien Bignon du collectif Les Metairies - valorisation des produits locaux et circuits courts au CaféLe Fluxus.

renseignements et/ou réservation (recommandée)

> 02.54.55.37.47

14, rue de la Paix
41000 Blois

02.54.55.37.40

infos.campusfluxus [at] gmail.com

INSCRIPTIONS

L’ensemble des ateliers sont gratuits !

* champs obligatoires

×

Merci, nous vous confirmerons votre inscription dans les plus brefs délais.